Skip to content

Que garder de la culture vietnamienne ?

Tháng Năm 29, 2013

Mes enfants ont peur qu’après ma disparition, personne ne leur parle plus de culture vietnamienne – la culture que j’ai connue et non pas celle de certains représentants dit «culturels» qui viennent du pays et qui font du …cirque.

Đi nhẹ nói khẻ (démarches et verbes légers), chị ngã em nâng (solidarité dans la fratrie), ăn xem nồi ngồi xem hướng (savoir vivre lors des repas, lors des réunions), đồng vợ đồng chồng tát biển Đông cũng cạn (quand les deux époux sont unis, ils sont capables de vider la Mer de l’Est).

Toutes ces expressions, mon cadet me presse de les noter.

Mes enfants aiment beaucoup la beauté de leurs grand-mère et mère avec la pureté du naturel et l’harmonie asiatique. Or de manière effrénée, les dames au Vietnam, pour le moment, poursuivent des coloriages des cheveux, ont recours à la chirurgie esthétique pour rectifier le nez, le menton, … elles n’ont plus cette transparence et cette fragilité si belles …

Il y a pas si longtemps, je leur ai dit que les vietnamiens cachent leurs sentiments et ne les extériorisent pas en public. Mais le spectacle dans parcs et autour des lacs, tant à Saigon qu’à Hanoi, démentent tous mes propos.

Nés dans une famille au moins bi-culturelle, mes enfants ont reçu la notion d’acculturation dès le berceau : il y a ce que leur maman véhicule quand elle était au Vietnam et qu’elle garde toujours à travers son accent, ses expressions, … Il y a les contes et légendes des ancêtres si lointains et pourtant si imprégnants. Il y a du riz à presque tous les repas et les baguettes que leur maman utilise pour tout dans la cuisine. Mais à côté de cela, c’est l’école, c’est la société, ce sont des copains qui apportent d’autres moeurs, d’autres pratiques  et habitus.

L’acculturation est la rencontre des cultures, d’une manière normale, naturelle, harmonieuse.

Sans heurt ni conflit. Etre de son temps en sauvegardant ses origines. Etre scientifique en connaissant la sagesse populaire.

Et à presque chaque fois, mes enfants parlent du Confucianisme. Tam cương, ngũ thường, tam tòng tứ đức … s’ajoutent à Jean-Jacques Rousseau, Pascal, Weber, Descartes, pêle-mêle.

Et ils se demandent pourquoi certaines personnes au Vietnam oublient aussi facilement le patrimoine du pays pour fêter la st Valentin, la journée des femmes, la halloween , des fêtes occidentales.

Nguyen Huynh Mai

Advertisements

Đã đóng bình luận.