Bỏ qua nội dung

Les conflits de cultures

Tháng Mười 12, 2013

Những sự tranh chấp trong văn hóa

La pudeur vietnamienne a été une des habitudes que mes enfants ont retenues de leur éducation maternelle. On ne doit surtout pas être exubérant, mais discret dans les gestes et les paroles. Les sentiments font partie de la vie privée et on ne les expose pas en public…

Nous avons cherché ensembles, mes enfants et moi, des preuves de cette pudeur à travers les oeuvres d’art. On ne voit pas, au Vietnam, des statues de déesses avec des courbes comme celles qu’on peut voir à Angkor ou en Inde.

La nudité est prohibée, cela va sans dire.

Puis en 2000, lors d’un des premiers voyages en terre maternelle, mes enfants sont étonnés des expressions sans retenu que les amoureux  … leur offrent dans les parcs publics et au bord des lacs et des fleuves.

Comment leur expliquer ?

A l’époque, très … rationnelle, je calculais la superficie habitable par tête d’habitant dans les maisons à Hanoi et à Saigon pour expliquer l’absence d’intimité dans les logements privés – les jeunes dans cette situation, ne peuvent que s’échapper de cette promiscuité pour … s’isoler là où ils peuvent, dans des endroits plus anonymes pour laisser libre cours à leurs sentiments, somme toute, très naturels.

J’oubliais de regarder les émissions de télévision – là où quotidiennement, on les «gavait» des modèles japonnais et coréens de … vie occidentale. Le đổi mới (changement)  était à ses débuts, ces jeunes étaient dans l’ivresse des modèles totalement différents de ceux de l’austérité imposée depuis 1946 au Nord et 1975 au Sud.

On fait donc comme au cinéma dans les parcs publics ou au bord des lacs et de l’eau…

La mondialisation de la culture est née déjà.

La pudeur et la discrétion dans les expressions de l’amour font partie de ce que j’ai connu, pas pour les générations actuelles au Viêtnam.

Presque vingt ans après, en reparlant de la mondialisation et le Vietnam, je me demande si je ne suis pas en retard d’un train…

Dans tous les cas, j’ai de la nostalgie de la culture vietnamienne dans laquelle j’ai été baignée, petite, au Vietnam.

Et en fin de compte, mes enfants se débrouillent très bien avec la pudeur et la discrétion comme devises …

Nguyen Huynh Mai

Advertisements

Đã đóng bình luận.